Nous écrire
 


Black Flower Child
a été fondé à Paris en octobre 2005.

Le groupe est composé de Shemss au chant, J’s à la guitare, Lau au synthé, Dyne à la basse et de R à la batterie.

Son nom s’inspire d’un haïku (poème japonais) de Issa.

En ce monde nous marchons
Sur le toit de l’enfer et regardons
Les fleurs (*)

Alliance de punk, de métal et de pop sombre, Black Flower Child développe un style original où se mélangent influences anglo-saxonnes et japonaises. Le quintette accorde une grande importance à développer un univers et une esthétique sombre et torturé. Cette recherche se traduit par un visuel androgyne et glamour.

Les textes, en anglais et en japonais, sont empreints d’un romantisme noir souvent en contraste avec une musique parfois violente comme peuvent l’être les sentiments, la douleur ou l’aliénation.

Un 1er EP de 5 titres Laboratory Incomplete Experiment devrait voir le jour à la rentrée 2006 ! Le groupe devrait être également présent sur la compilation omnibus Sakurabana du label Nanimoto  dont la sortie est prévue en août 2006.


Histoire :

J's a débuté dans le groupe Black Tears en 1998. Ce groupe était l'un des pionniers des copy band français de rock japonais. J’s officiera par la suite dans plusieurs groupes de composition inspirés par la scène visual kei.

Dyne et R débutent dans Atzyluth en janvier 2000. D'abord copy band, le groupe se lance dans la composition, mais se sépare en avril 2002 suite au départ de Dyne. R et Dyne décident de continuer à jouer ensemble.

Shemss, quant à lui, débute comme chanteur au sein du copy band Ab’sainte en 2000. Après des concerts lors de conventions et de festivals de métal, il quitte le groupe en 2001.

J's est contacté par Dyne en mai 2002. Tous 3 forment le groupe Kairo. Après 2 démos et de nombreux concerts, le groupe se sépare en septembre 2005 suite au départ de leur chanteuse. Les 3 rescapés décident de continuer l’aventure dans une nouvelle formation. Dyne contacte alors Shemss, qu’il connaît de l’époque d’Ab’sainte, ainsi que Lau pour qui c’est le premier groupe.

Black Flower Child est né…

(*) Traduction de Maurice Coyaud, extraite du Livre des Haïkus.